03 - Intervenants

Code de Déontologie des Photographes Incendie du Québec

Article 03: Intervenants et autorités

  1. Le photographe incendie s’identifie en présentant clairement sa carte d’identité à un responsable de chaque périmètre qu'il doit traverser, autant policier qu'incendie.
  2. Le photographe incendie s’engage à respecter les instructions, consignes et interdictions qui lui sont données verbalement ou par écrit par un officier du service incendie ou un agent d’un corps policier lors d’interventions spécifiques.
  3. Le photographe incendie ne contestera pas un refus d'accès pendant une intervention, considérant que les intervenants policiers, pompiers et paramédicaux ont d'autres priorités bien plus importantes lors d'une intervention que de prendre le temps d'expliquer ou de justifier un refus, une interdiction ou une consigne. Conformément au paragraphe précédent, le photographe se conformera immédiatement à toute instruction qui lui est communiquée, sans demander justification.
  4. Lorsqu'une scène est contrôlée par un périmètre policier élargi autour d'un périmètre incendie restreint, le photographe incendie doit indiquer aux agents policiers qu'il entend se rapporter au P.C. incendie. Cependant, le corps policier n'a en aucun cas l'obligation d'accorder le droit de passage même pour se rapporter au P.C. Si l'accès est refusé, le photographe incendie s'y conformera.
    EXCEPTION: Si le photographe incendie dispose d'un accès pré-autorisé par le service incendie (photographe officiel), ou que sa présence est requise par le service, et que l'accès lui est interdit par le corps policier, le photographe demandera à l'agent policier une validation d'accès auprès du P.C.
  5. Le photographe incendie s’engage particulièrement à ne pas nuire au travail du service incendie, des services ambulanciers ou policiers. Le photographe circule et opère aux endroits qui n’entravent pas la libre circulation des pompiers et des équipements. Il demeure alerte aux mouvements autour de lui et se déplace immédiatement s’il constate une possible nuisance aux intervenants.
  6. Sur demande explicite (verbale ou écrite) du directeur d’un service incendie, policier ou ambulancier concernant le retrait d’une photographie spécifique, le photographe incendie collaborera immédiatement et retirera la photographie visée de tous les sites Internet concernés et de ses catalogues.
  7. Le photographe incendie respecte la chaîne de commandement du service de sécurité incendie. Si un officier donne au photographe une interdiction qui contredit une permission d'un officier de grade inférieur, le photographe obéira à l'officier plus haut gradé. Le photographe ne peut cependant bénéficier d'une permission d'un officier de grade supérieur si celle-ci contredit une interdiction spécifique donnée par un officier de grade inférieur (sauf si les deux officiers se concertent et confirment tous deux la permission allouée).
  8. Le photographe incendie ne publiera pas les photographies prises dans un contexte RCI. Il est convenu qu'une photographie RCI correspond à toute photographie prise entre le moment précis où les services du photographe sont réquisitionnés par un responsable RCI et le moment précis où le photographe est libéré de ce service. À noter que toute photographie prise au secteur 1 pendant la période de RCI mais qui ne cible pas directement un élément visé par les responsables RCI (ex: photographie d'un pompier qui travaille à l'intérieur) ne peut pas non plus être publiée, car elle est prise durant la fonction de photographie RCI. Ces photographies doivent demeurer privées, ou à la disposition du service incendie.
    EXCEPTION: Le service de sécurité incendie concerné est l'autorité finale en cette matière; la publication de certaines photographies peut être permise explicitement par le service.
  9. Le photographe incendie ne doit en aucun cas fournir ou vendre directement une photographie ou une information à un agent, un représentant ou une compagnie d'assurances ou d'experts en sinistres, sauf sur autorisation explicite du directeur du service d'urgence concerné.
©2017 Association des Photographes Incendie du Québec (APIQ)