04 - Périmètres

Code de Déontologie des Photographes Incendie du Québec

Article 04: Périmètres et sites d'intervention

  1. Le photographe incendie doit en tout temps obtenir l'autorisation explicite d'un responsable d'un périmètre avant d'en franchir la limite, à défaut de quoi il ne peut pénétrer ce périmètre.
  2. Le photographe incendie peut pénétrer les périmètres identifiés «incendie» seulement et seulement si l’officier en charge du service incendie en donne l’autorisation lors de l’identification du photographe. Cette autorisation peut être donnée à l’arrivée du photographe incendie ou plus tard en cours ou en fin d’intervention (le photographe ne peut entrer dans le périmètre tant que l'autorisation n'est pas donnée). Les autorités ne sont cependant pas tenues d’accorder un droit de passage au photographe incendie. De plus, le droit de passage peut être accordé pour un temps limité durant l'intervention (exemple: pour 15 minutes maximum) si les autorités jugent cela nécessaire.
  3. Le photographe incendie ne peut pénétrer tout autre périmètre officiel, sauf sur l’autorisation explicite d’un agent du corps policier en place ou, si aucun corps policier ne régit le périmètre, un officier du service incendie.
  4. Il est entendu qu’un périmètre officiel est délimité par un cordon jaune ou orange officiel OU par les instructions spécifiques d’un agent d’un service policier, ambulancier ou incendie.
  5. Le photographe incendie ne peut en aucun cas, sans exception, entrer dans un périmètre délimité par un cordon rouge.
  6. Le photographe incendie doit se retirer IMMÉDIATEMENT de tout périmètre de sécurité lorsqu'un retrait prioritaire (code rouge) ou un retrait stratégique est donné. Le photographe doit alors se rapporter du P.C. (ou se présenter à proximité pour être visible au P.C.), de manière à permettre à l'officier en charge de confirmer rapidement la présence du photographe dans le dénombrement. Le photographe devrait consulter son service incendie pour prévoir la procédure exacte.
  7. Pour la photographie à l'intérieur du périmètre de sécurité, le photographe incendie doit OBLIGATOIREMENT porter un habit de combat (bunker) complet et conforme, incluant bottes de pompier, manteau de bunker, pantalons de bunker, casque de pompier, visière, oreillette, gants et cagoule. Le photographe doit également porter tout autre article obligatoire (ex: ceinturon) selon les directives d'opération du service local.
  8. En présence de lignes électriques au sol, le photographie incendie confirmera toujours avec le P.C. ou un officier de secteur que le courant est coupé avant de pénétrer dans le périmètre.
  9. En présence d'un véhicule en flamme, le photographe incendie demeurera toujours loin de l'incident afin de ne pas être atteint par les débris explosifs (pneus, cylindres, mag).
  10. En présence de matières dangereuses (incluant les incidents impliquant un camion-citerne ou un réservoir), le photographe incendie demeureura près du P.C., sauf si expressément autorisé par le P.C.
  11. Le photographe incendie respecte et préserve les caractéristiques spéciales des sites d’intervention, notamment les traces de freinage, débris d’impact, position des objets incendiés, etc.
  12. Le photographe incendie pénétrant avec autorisation dans un périmètre de sécurité ne peut tenter d’assister ou d’aider le personnel du service incendie ou de sécurité dans leur travail pour quel que motif que ce soit. Exception est faite lorsque le service incendie invoque la Loi sur la sécurité incendie (L.R.Q. S-3.4) article 40 alinéa 7.
  13. Si le photographe incendie porte formellement le titre de «photographe officiel» pour le service incendie intervenant, certains accès peuvent différer du présent Article. Dans ce cas, se référer à la direction du service incendie en question. Note: être le seul photographe incendie couvrant un service incendie donné ne constitue pas une qualité de photographe officiel; le titre de photographe officiel doit être formellement octroyé par écrit par l'état major du service incendie et/ou le conseil de la ville.
©2017 Association des Photographes Incendie du Québec (APIQ)