http://www.aqspi.org/images/section4.jpg

Code de Déontologie des Photographes Incendie du Québec

Préambule

Les lieux d'intervention des services de sécurité incendie sont souvent entourés de nombreux individus observateurs. La majorité de ces gens sont habituellement de simples spectateurs curieux. D'autres s'intéressent davantage au travail des services incendie, certains se présentant même régulièrement sur les sites d'intervention grâce à l'utilisation d'un balayeur d'ondes. Parmi ces individus, on rencontre fréquemment des photographes de toutes sortes : professionnels, amateurs, expérimentés ou novices. Avec toutes ces personnes présentes sur les sites d'intervention incendie, le contexte de travail des services officiels peut facilement être entravé et dérangé.

Il existe cependant des photographes sérieux qui démontrent leur intérêt de saisir l'action des interventions incendie pour divers usages : mise en valeur du service incendie auprès du public et des autres services, mise en valeur du travail des pompiers, production d'images pour la formation des pompiers, production d'images pour les archives des services incendie, documentation de la progression d'un incendie, médiatisation des activités du service, etc.

Ces photographes incendie pourraient exercer leurs activités en toute sécurité et sans aucune nuisance aux services officiels, mais la présence trop fréquente d'individus non-autorisés ayant toutes sortes d'intentions complique la gestion des sites. Les photographes se retrouvent donc bien souvent consignés derrière un large périmètre pour une question de simplicité de gestion d'accès.

Pour favoriser une étroite collaboration entre les photographes et les services d'urgence, des photographes spécialisés en incendies ont fondé le 30 juin 2004 l'Association des Photographes Incendie du Québec (APIQ). Cette association s'est donnée pour mission de regrouper des professionnels et amateurs de la photographie incendie et de structurer leurs activités par la mise en place d'un code de déontologie.

Code de Déontologie

En 2009, l'Association a mis en place un programme d'engagement personnel au Code de Déontologie des Photographes Incendie du Québec. Ce programme gratuit remplace le précédent processus d'accréditation connu sous l'acronyme «CDPIQ». En souscrivant volontairement au Code de Déontologie de l'AQSPI, les photographes incendie obtiennent un outil additionnel pour percer dans leur domaine.

Bien que les autorités n'ont en aucun cas l'obligation de reconnaître ce Code de Déontologie, l'engagement personnel d'en respecter les dispositions constitue un outil facilitateur pour développer une saine collaboration avec les services d'urgence. La reconnaissance par les autorités des photographes incendie prêts à s'engager personnellement envers ce Code représente une assurance additionnelle en matière de respect de la législation, des autorités, des lieux d'intervention et des victimes.

L'Association des Photographes Incendie du Québec (APIQ) invite par la présente la direction des services de sécurité incendie et la direction des corps policier à étudier le Code de Déontologie des Photographes Incendie du Québec et à reconnaître favorablement le travail des individus qui s'y conforment.

©2017 Association des Photographes Incendie du Québec (APIQ)